Pourquoi s’engager en faveur de l’abolition de la prostitution ?

lundi 15 avril 2013
par  Ruptures
popularité : 6%

Pourquoi s’engager en faveur de l’abolition de la prostitution ?

La prostitution n’est pas le plus vieux métier du monde, mais plutôt la dernière des violences faites aux femmes que la loi ne punit pas. Un rapport sexuel imposé par l’argent est une violence en soi. Contrairement à l’image glamour donnée par les médias, les personnes prostituées sont très souvent insultées, humiliées, voire frappées, par les clients eux-mêmes et ne peuvent se protéger ou refuser un client.

Elle a des conséquences très graves sur la santé, et notamment en termes de transmission du VIH/sida, souvent de dépression, d’addiction à la drogue…

Les clients de la prostitution sont les seuls auteurs de violences qui ne sont pas condamnés aujourd’hui.

La prostitution concerne majoritairement des femmes, souvent mineures et étrangères, en situation de précarité et les clients sont à 97% des hommes. Dans une société encore largement inégalitaire entre les femmes et les hommes’, cette situation n’est pas anodine. Cette situation n’est pas compatible avec une société qui prétend défendre l’égalité femmes-hommes.

La prostitution est très rarement un choix individuel mais relève d’un système mondial organisé et très lucratif et de réseaux mafieux de proxénétisme qui organisent l’exploitation sexuelle des plus vulnérables. Il serait temps de pénaliser l’achat d’un service sexuel, afin de montrer que la sexualité ne saurait être incluse dans le domaine marchand. L’exploitation et la marchandisation du corps est incompatible avec la dignité humaine. La liberté sexuelle n’est pas la liberté des uns à disposer du corps des autres.

La prostitution n’est pas une fatalité ! Comme en Suède, la France devrait adopter une politique ambitieuse en matière de lutte contre la prostitution et d’éducation à la sexualité et à l’égalité, notamment auprès des jeunes.

En 2013, le gouvernement souhaite faire passer une loi proposant l’abolition de la prostitution, l’interdiction de l’achat d’un service sexuel, la pénalisation des clients, la prévention et l’accompagnement des personnes prostituées.

2013 est un moment crucial pour une avancée qui serait historique. C’est le moment ou jamais de se mobiliser !