Deux habitantes aux JO pour l’égalité hommes-femmes - Daoulas

jeudi 26 juillet 2012
par  Ruptures
popularité : 9%

Deux habitantes aux JO pour l’égalité hommes-femmes - Daoulas

jeudi 26 juillet 2012, Ouest France.

Deux Daoulasiennes, Françoise Morvan, conseillère municipale et la navigatrice Anne Liardet sont parties à Londres pour participer à une rencontre et une manifestation en faveur de l’égalité hommes-femmes.

Un premier rendez-vous était pris mercredi 25 juillet à bord du bateau Hispaniola, sur la Tamise. Ce devait être l’occasion d’entendre de grands témoins, interventions illustrées par des photos et vidéo. Elles ont été suivies d’une cérémonie d’enterrement festif de la Charte Olympique, avec un orchestre de jazz New Orleans et la présence de Waris Dirie, marathonienne, pour marquer la fin des valeurs Olympiques.

Stigmatisation

Les deux Daoulasiennes, toutes deux militantes s’insurgent en effet contre la position du « Comité olympique international (CIO) qui s’incline devant les diktats de pays exigeant que leurs athlètes soient couvertes de la tête aux pieds. Cela vide le sport de sa fonction émancipatrice et constitue une stigmatisation intolérable du corps de certaines athlètes. »

Françoise Morvan, vice présidente de la Clef (coordination française pour le lobby européen des femmes), et Anne Liardet, dont le projet de participation au Vendée Globe a pour thème l’Egalité (c’est le nom qu’elle a prévu pour son bateau) se sont retrouvées sur des valeurs communes et ont fait le rêve « qu’il n’y ait plus de sexisme aux JO et que la Charte Olympique soit appliquée ».

Elles adhèrent aux sept demandes du collectif « Londres 2012 : justice pour les femmes » qui devaient être remises par une délégation, lors de la session du Mouvement olympique à l’hôtel Grosvenor House mercredi 25 juillet à Londres.