Réactions à propos de la position prise par Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes dans le Journal du Dimanche le 23 juin 2012

mercredi 27 juin 2012
par  Ruptures
popularité : 6%

Réactions à propos de la position prise par Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes dans le Journal du Dimanche le 23 juin 2012

De nombreux communiqués ont circulé depuis. Certains ont été repris par la presse. Nous publions celui qui reflète la position d’une grande majorité des associations de femmes et de féministes en France. C’est aussi globalement celle des 45 associations rassemblées dans le Collectif Féministes en Mouvements supprimé comme suit : « supprimer le délit de racolage, mettre en place des mesures de prévention par la sensibilisation et l’éducation, pénaliser les clients prostitueurs et accompagner les personnes qui souhaitent quitter la prostitution. » (sauf le Planning Familial qui est contra la pénalisation du client).

Communiqué de la CLEF Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes

La CLEF se félicite de la prise de position de la Ministre des Droits des femmes dans le JDD du 23 juin 2012. La Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF) a défendu et porté, depuis des années, auprès des instances nationales et internationales des propositions pour en finir avec la prostitution.

La majorité des associations membres de la CLEF soutient le partenariat porté par le collectif d’associations « Abolition 2012 » et participera activement aux travaux de concertation que propose de mettre en place Madame la Ministre Najat Vallaud Belkacem.

Depuis 2010, la CLEF participe à la campagne du Lobby Européen des Femmes « Pour une Europe libérée de la prostitution » et propose pour la majorité de ses associations membres de :

* pénaliser le client plutôt que la prostituée, combattre le proxénétisme et la traite des êtres humains par des politiques ambitieuses conduites au niveau européen et international ;
* supprimer de la législation toutes dispositions faisant des personnes prostituées des délinquantes, mettre en conformité les législations européennes dans un sens abolitionniste ;
* conduire des politiques d’insertion des personnes prostituées ;
* protéger les personnes prostituées sans papiers ;
* informer dès le plus jeune âge sur les conséquences de la prostitution et éduquer au fait qu’on n’achète pas le corps d’autrui.

Paris le 27 juin 2012.

Contact CLEF - Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes
Tél. : 01 55 50 45 64
courriel : clef.femmes@gmail.com
site Internet : www.clef-femmes.fr