Bloc-notes de Marseille : samedi, quand un forum chante l’autre déchante …

dimanche 18 mars 2012
par  Ruptures
popularité : 30%

Bloc-notes de Marseille : samedi, quand un forum chante l’autre déchante…

L’eau, notre bien commun dimanche 18 mars 2012

Hier soir, le forum alternatif s’est conclu en chanson, avec les amis grecs et italiens. Il semble bien qu’à l’autre bout de la ville, au forum officiel, on se soit plutôt quitté en déchantant.

Selon le quotidien la Marseillaise, « la séance tant attendue des engagements pour apporter l’eau à chaque être humain, a tourné au grand guignol ». La ministre de l’Ouganda s’est engagée à reconnaître qu’il faut de l’eau pour tous tandis qu’un lycéen de Marseille s’engageait à être sentinelle pour ne pas gaspiller l’eau. Alors qu’un un tiers de l’humanité souffre du manque d’eau et d’assainissement. Alors que les dirigeants officiels nous l’avaient assuré : ce serait le forum des solutions. Il faut vraiment que ce forum de l’eau soit le dernier de ce type pour laisser la place à un mode de gouvernance démocratique et efficace !

Ce samedi matin le forum alternatif s’éveille pour deux séances intenses. Ce n’est jamais le moment le plus intéressant. Il faut récapituler ce qui s’est dit dans une centaine d’ateliers. Le temps et les mots se suffisent pas à retraduire le bouillonnement d’intelligences et de dévouements à travers le monde pour que l’eau soit source de vie, pas de profits. Chacune et chacun veut être sûr que sa proposition a bien été retenue, son combat mentionné. Il y a une exigence démocratique incroyable due aussi au sentiment de vivre un grand moment des luttes pour l’eau. De nouveaux rendez vous de luttes sont pris et bien sûr pour le forum populaire d Rio +20.

Une coordination africaine est mise en place ; la création d’un réseau européen est annoncée. Des militants péruviens insistent une dernière fois pour que les annexes de la déclaration finale intègrent leur lutte contre la multinationale Yanacocha, qui assèche 4 lacs pour poursuivre l’extraction d’or. Dizaines d’interventions encore. Pour tirer les enseignements ou pour saluer la portée de l’événement, comme le fait Aurélie Trouvé, coprésidente d’attac.

L’essentiel, chacun le dit, c’est d’avoir réussi ensemble et de rester ensemble. Avec des forme inédites d’organisation. Qui respectent les différences et la richesse de notre biodiversité. Applaudissements à tout rompre après l’adoption de la résolution finale et pour les centaines de bénévoles …quasiment que des jeunes … retraités ou pas.

Les Marseillais ont assuré. Mille bravos à eux et très chaleureusement merci à toutes celles et tous ceux qui ont travaillé patiemment à ce magnifique succès. C’est l’heure de partir en manifestation.

Nous nous retrouvons avec José Bové et Ghislaine, heureux des autres succès de la semaine sur les OGM et le bœuf aux hormones et évoquons la manif en mer du 8 avril contre les forages pétroliers au large de la Seine…