« Mai 68, ce n’est toujours qu’un début »

13-25 mai 2008
mercredi 26 mars 2008
par  Administratrice
popularité : 23%

www.mai-68.org/
contact@mai-68.org

« Mai 68, ce n’est toujours qu’un début... »

Un appel international

Un spectre hante les tenants de l’ordre établi : le spectre de Mai 68. Toutes les puissances du vieux monde se sont unies en une sainte-alliance pour traquer ce spectre : Nicolas Sarkozy, Luc Ferry, Claude Allègre et consorts... Ne manque à l’appel aucun-e de celles et ceux qui n’ont comme seul horizon indépassable que le monde tel qu’il est, voire la fin de l’histoire.
Pour la France bien-pensante, Mai 68 est responsable de tout. Nicolas Sarkozy n’a pas hésité à la faire frémir en agitant à nouveau le spectre. Il s’agit, selon lui, « de savoir si l’héritage de Mai 68 doit être perpétué ou s’il doit être liquidé une bonne fois pour toutes ». Dans cette liquidation seraient visés non seulement les droits syndicaux, le Smic et le salaire socialisé, mais aussi les
avancées obtenues, entre autres par les luttes féministes. Tel un ludion, le spectre de Mai 68 sort du placard tous les dix ans. C’est l’occasion des exorcismes et des oraisons funèbres, des enterrements de première classe et des cérémonies d’adieux, des célébrations compassées, des imprécations et des repentances de tous les ralliés.
Il est grand temps de se réapproprier Mai 68, les réalités derrière les mythes, le Mai des prolétaires (de la grève générale et des occupations), le Mai de la Commune étudiante, le Mai des murs qui prennent la parole, le Mai des barricades qui ferment la rue et ouvrent la voie, le Mai qui a pavé le chemin des libérations et des transformations sociales et sociétales arrachées au cours de la décennie suivante, le Mai qui a soufflé sur Berlin, Prague, Mexico ou Turin, soulevant l’espoir tout autant que la critique du monde réellement existant, des normes et des évidences.
Ce qui est advenu n’était pas le seul possible. Des retours critiques collectifs et discordants permettront de retrouver le sable chaud sous les grèves et les espérances, à la lumière d’une formidable expérience dont les traces marquent encore notre temps.
Des éditeurs, des revues, des journaux, des sites Internet, des librairies, des instituts, des fondations, des lieux et des espaces culturels tentent d’interpréter le monde pour transformer l’ordre des choses. Ils se sont réunis et proposent d’organiser ensemble, au printemps prochain, un « Mai 68, ce n’est pas qu’un début, c’est une actualité urgente ». C’est à cette fin qu’ils lancent cet appel, ici et au-delà des frontières.

Pour signer l’appel : contact@mai-68.org

www.mai-68.org/

Signatures collectives (au 15 janvier 2008)

À Babord (revue, Montréal), Actuel Marx (revue, Paris), Alternative libertaire (journal), Alternatives Sud (revue, Louvain- la Neuve), Amis de Tribune socialiste, Éditions Amsterdam
(éditeur, Paris), Association pour la coopération des radios libres (Corali), Autres voix de la planète (revue, Bruxelles), Bez Dogmatu (revue, Varsovie), Brumes et Blondes (revue, Alkmaar),
Réseau Féministe « Ruptures », CADAC, CeDInCI (Centro de Documentación de las Izquierdas, Buenos Aires), Colères du présent (Arras), Collectif national pour les droits des femmes, Collectif de pratiques et de réflexions féministes « Ruptures », ContreTemps (revue, Paris), Critique (revue, Grande-Bretagne),
Critique communiste (revue, Montreuil), Dissidences (revue),
École émancipée (revue, Paris), Écologie & Politique (revue, Paris), Éditions Aden (Bruxelles), Éditions Après la Lune, Éditions du Monde libertaire, Espaces Marx (Paris), Les Empêcheurs
de penser en rond (éditeur, Paris), Europe solidaire sans frontières, Fondation Copernic (Paris), Les Hasards subjectifs (éditeur), Infosurr (revue), Inprecor (revue, Paris), Institut d’histoire sociale de la CGT (Montreuil), Institut de recherche de la FSU (Paris), Jour Fixe Initiative (Berlin), Les Mondes du travail (revue, Amiens), Librairie La Brèche, Librairie du Monde libertaire, Lux Editeur (Montréal), Le Monde libertaire (journal), Mouvements (revue, Paris), Observatoire des mouvements de la société (Paris), Page Deux (éditeur, Lausanne), Politis (journal, Paris), Punctum (éditeur, Paris), Quaderni Pietro Tresso (Florence), Raisons d’agir (Poitiers), Regards, Revue internationale des livres et des idées (revue, Paris), Rewolucja (revue, Varsovie), Rouge (journal, Montreuil), Rouge et Vert (journal, Paris), Sarkophage (journal), SolidaritéS (journal, Suisse), La Somme et le reste (revue, Paris), SOS Sexisme, Support Transgenre (Strasbourg), Syllepse (éditeur, Paris), TaPaGes (Strasbourg), Théâtre des Rues (compagnie de théâtre-action), Union syndicale Solidaires, Vacarme (revue, Paris), La Vache bleue (compagnie de théâtre, Lille), Variations (revue, Paris), Viento Sur (revue, Madrid)

Signatures individuelles (au 15 janvier 2008)

Serge Aberdam, Étienne Adam, Eduardo Aibar (Buenos Aires), Tariq Ali (Londres), Guillermo Almeyra (Buenos Aires), Louis Aloisio, Louis Aminot, Joseph Arditty, Mouloud Aounit, Antoine Artous, Armand Ajzenberg, Paul Alliès, Samir Amin (Dakar), Jean-Pierre Anselme, Clémentine Autain, Claude Bailblé, Jean Batou (Lausanne), Francine Bavay, Tarek Ben Hiba, Nicolas Béniès, Hamida Ben Sadia, Daniel Bensaïd, Denis Berger, John Berger, Gilles Bernard, Raymond Bernheim, Sophie Béroud, Alain Bertho, Jacques Bidet, Jean Bigot, Pierre Bleibtreu, Jean-Jacques Boislaroussie, Pascal Boissel, Christian Bonnaud, Anne-Marie Bonnisseau, Sylvie Bosserelle (Puebla), Jean-Yves Boulin, Gilles Bounoure, Elisabeth Bourgain, Michel Bourgain, Jean Brafman, Patrick Braouezec (Saint-Denis), Élyane Bressol, Michel Cahen, François Calaret,
Renato Campana (Foligno), Denise Cariou, María del Carmen Fernández (Buenos Aires), Paolo Casciola (Florence), Heloisa Castellanos, Dora Coledesky (Buenos Aires), Dominique Collignon Maurin, Matthieu Colloghan, Eduardo Colombo, Marie-Agnès Combesque, Philippe Corcuff, Ricardo Coronado, René Cottrez, Annie Couëdel, Annick Coupé, Pierre Cours- Salies, Maurice Courtois, Thomas Coutrot, Gilbert Dalgalian, Jean-Pierre Debourdeau, Jean-Paul Deléage, Rémy Douat, Bruno Della Sudda, Christine Delphy, Jean Delval, Monique Dental, Her de Vries (Alkmaar), Christian von Ditfurth (Berlin), Marnix Dressen, Rolf Dupuy, Guy Ducornet, Alain Dugrand, Rolf Dupuy, Bernard Duterme (Louvain-la-Neuve), Bernard Elman, Philippe Enclos, Didier Epsztajn, Michèle Ernis, Roger Esmiol, Angel L.Fanjul (Buenos Aires), Mireille Fanon-Mendès France, Alain Faradji, Sam Farber (New York), Louisette Fareniau, Gérard Filoche, Anne Flipo, Bernard Floris, Philippe Floury, Georges Fontenis, Ginette Francequin, Yves Frémion, Franca Galasso, Andréia Galvaõ (Saõ Paulo), Manuel Garí (Madrid), David Garibay, Cinzia Garolla (Brescia), Vincent Gay, Dominique Gérardin, Guy Giani, Marc Gicquel, Adolfo Gilly (Mexico), Daniel Grason, Jérôme Gleizes, Vincent Glenn, Hall Greenland (Sydney), Denis Guedj, Jacques Guilhaumou, Janette Habel, Jean-Marie Harribey, Jean-Paul Hébert, Rémy Herrera, Robert Hirsch, François Houtart (Louvain-la-Neuve), Michel Husson, Carlos Figueroa Ibarra (Mexico), Rémi Jean, Raoul-Marc Jennar, Isaac Johsua, Pierre Khalfa, Jean-Pierre Kluth, Michel Kokoreff, Stathis Kouvélakis, Claude Kowal, Zbigniew M. Kowalewski (Lodz), Isabelle Krzywkowski, Georges Labica, Jean-Marc Lachaud, Bernard Langlois, François Laroussinie, Bernard Lefort, Jean-Philippe Legois, Gilles Lemaire, Michel Lequenne, Jacques Lerichomme, Brigitte Le Haque, Ken Loach, Patrick Le
Tréhondat, Stéphane Lhomme, Michael Löwy, Pablo F. Luna, Céline Malaisé, Henri Maler, Jan Malewski, Jean Malifaud, Guy Malouvier, Philippe Marlière (Londres), Roger Martelli, Gilles Martin, Jean-Pierre Martin, Alain Martinez, Annie Masse, Bernard Massèra, Fernando Matamoros (Puebla), Savas Michael Matsas (Athènes), Gérard Mauger, Jean-Luc Mercier, Fabienne Messica, Jean-Claude Meyer, Dominique Mezzi, Tamás Gáspár Miklós (Budapest), Damien Millet, Robi Morder, René Mouriaux, Hugo Moreno, Roque Moyano (Buenos Aires), Elfriede Müller (Berlin), Jean-Michel Nathanson, Alexander Neumann, Richard Neuville, Olivier Neveux, Vladimir Nieddu, Bertell Ollman (New York), Michel Onfray, Gilbert Pago (Fort-de-France), Jean-Jacques Papo, Jaime Pastor (Madrid), Sylvain Pattieu, Jan
Pauwels, Willy Pelletier, Roland de Penanros, Gérard Perreau Bezouille, Didier Peyrat, Roland Pfefferkorn, Michel Picard (Mexico), Christian Picquet, Pierre-Yves Pira, Jean-Jacques Reboux, Gérard Régnier, Michelle Riot-Sarcey, Claude Rioux (Montréal), Jean-Marie Robert, Alan Roberts (Melbourne), Évelyne Rognon, Suzy Rojtman, Miguel Romero, Daniel Romet, Marie Ronnefeldt (Dusseldorf), Pierre Rousset, Hélène Roux, André Rosevègue, Dominique Rousseau, Hélène Roux, Patrick Rozenblatt, Édouard Ryckeboer, Ody Saban, Lucia Sagradini, Jean-Claude Seine, Monique Sené, Spyros Sakellaropoulos (Athènes), Yves Salesse, Victoria Salterelli, Ilario Salucci (Brescia), Catherine Samary, Riza Saygili (Istamboul), Janick Schaufelbuehl, Paquito Schmidt, Cornelia Schneider, Jacques Serieys, Patrick Silberstein, François Simon, Jeanne Singer, Évelyne Sire-Marin, Francis Sitel, Nicolas Smilévitch, Jacques Soncin, Gilles de Staal, Maya Surduts, Emilio Taddei (Buenos Aires), G. M. Tamás (Budapest), Ouarda Tamine, Horacio Tarcus (Buenos Aires), Jean-Michel Tarrin, Emmanuel Terray, Jacques Testart, Nicole-Édith Thévenin, Hillel Ticktin (Écosse), Maria Emilia Tijoux (Santiago du Chili), Stavros Tombazos (Nicosie), Jacques Tourtaux, Éric Toussaint (Bruxelles), José Tovar, Josette Trat, Olivier Tric, Catherine Tricot, Marcel Trillat, Aurélie Trouvé, Charles-André Udry (Lausanne), Pierre Vanbeughen, Laurens Vancrevel (Bloemendaal), Patrick Vassallo, Daniel Vey, Gilles Viali, Jérome Vidal, Xavier Vigna, Gérard Vidal, Richard Walter, Max Watts (Sydney), Claudie Weill, Suzi Weissman (Los Angeles), Charles Wolfe (Sydney), Karel Yon, Dariusz Zalega (Varsovie), Ricardo Zambrano (Buenos Aires), Pierre Zarka ...

Mai 68, ce n’est toujours qu’un début