Parité politique et sociale

- Parité effective femmes-hommes à toutes les élections
- Promulgation d’un statut de l’élu-e
- Non cumul de mandats
- Limitation des mandats à deux mandats successifs de même nature
- Proportionnelle intégrale dans tous les modes de scrutin
- Modification des institutions et passage à une 6ème République.
- Campagnes féministes de candidat-es de l’association présenté-es aux différentes élections.
- Non à la reconduction des élus condamnés pour agressions sexuelles ou violences.

- Nous revendiquons une peine d’inégibilité pour tout élu condamné à titre définitif pour agression sexuelle ou violence de quelque nature qu’elle soit.

- Parité et intercommunalité.

L’intercommunalité a été écartée du champ de la loi, conséquence les conseils communautaires et les exécutifs communautaires sont parmi les instances les moins paritaires du système français. Or, les intercommunalités sont amenées à prendre un poids de plus en plus grand au sein du bloc communal à mesure que les compétences leur sont déléguées. Il est donc fondamental de respecter le premier article de notre Constitution et que des mesures soient prises pour garantir la parité dans les assemblées intercommunales et dans leurs exécutifs.
A cette fin, à l’occasion de la suppression du conseiller territorial par le gouvernement Sarkozy dont l’application est prévue pour 2014 (fusion de l’élu-e régional et départemental), il peut être envisagé de revenir à un vote par canton) et de mettre en place un scrutin binominal et majoritaire, c’est-à-dire un scrutin à deux têtes pour développer la parité. _ Cette mesure nécessiterait une modification de taille : deux fois moins de cantons, et élection dans chacun d’eux d’un homme et d’une femme, en garantissant ainsi une parité de résultat.
Notre association y voit un autre avantage, celui de rééquilibrer la représentation de la population et celle des territoires.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 18 mai 2012
par  Ruptures

Parité au gouvernement : promesse tenue, mais…

Parité au gouvernement : promesse tenue, mais…
Publié le 18 mai 2012 par Égalité
François Hollande en avait pris l’engagement pendant la primaire socialiste. Son programme présidentiel en avait fait une obligation. Pendant la campagne électorale, on a pu légitimement penser qu’elle lui pesait… (...)

mercredi 16 mai 2012
par  Ruptures

GOUVERNEMENT PARITAIRE : UN PREMIER PAS

GOUVERNEMENT PARITAIRE : UN PREMIER PAS
Communiqué du Laboratoire de l’égalité - 16 mai 2012
Le gouvernement nommé aujourd’hui par Jean-Marc Ayrault, Premier ministre de François Hollande, compte 17 femmes et 17 hommes. C’est un moment historique, et un geste aussi décisif que symbolique. La parité (...)

vendredi 30 novembre 2007
par  Administratrice

L’improbable rencontre du féminisme et du politique

Résumé de la communication de Monique Dental Fondatrice du Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes « Ruptures » animatrice des activités en réseau
Colloque « Où en est la parité électorale ? » Montpellier 5-6 octobre 2007
L’improbable rencontre du féminisme et du politique
Comment le (...)

vendredi 28 septembre 2007
par  Administratrice

Colloque "Où en est la Parité électorale ?"

***************************************************************************************************** Colloque "Où en est la Parité électorale ?" A échéance des premiers mandats « post-paritaires », les pratiques et les règles du jeu ont-elles évolué ?
organisé avec le soutien de l’Observatoire de la (...)