Journée de commémoration des victimes de mariages forcés et de violence basée sur l’honneur

vendredi 10 juillet 2015
par  Ruptures
popularité : 15%

Appel à l’action le 14 juillet

Journée de commémoration des victimes de mariages forcés et de violence basée sur l’honneur

MMF Internationale

Le 14 juillet marquera l’anniversaire de Shafilea Ahmed, malheureusement décédée en 2003,à l’âge de 17 ans. Après avoir été victime, pendant des années, de violence basée sur l’honneur, y compris d’une tentative de mariage forcé, les parents de Shafilea l’ont étouffée à mort devant ses frères et sœurs, par peur que son refus du mariage arrangé qu’ils essayaient de lui imposer ne déshonore toute la famille. Mais malheureusement pour eux, Shafilean’était pas seule.

On estime que 5.000 femmes à travers le monde sont tuées chaque année pour avoir couvert de « honte » leurs familles ; mais le chiffre exact est bien plus élevé en réalité, car beaucoup « disparaissent » simplement, en raison des codes d’honneur communautaires. En outre, environ 64.000 jeunes filles seront forcées à se marier avant même d’avoir atteint leur majorité.

Kharma Nirvana est une organisation qui soutient les victimes et les survivantes de mariages forcés et de violence basée sur l’honneur. Elle a joué un rôle important l’an dernier en faisant campagne pour la criminalisation du mariage forcé au Royaume-Uni. Karma Nirvana a lancé la campagne Lost Women(femmes disparues), ainsi qu’une pétition sur Change.org en mai 2014, exhortant à soutenir une journée commémorative annuelle. Plus de 115.000 signatures ont été rassemblées .Kharma Nirvana est également en train d’organiser une conférence des survivantes, qui réunira les femmes victimes de violence basée sur l’honneur et demariages forcés. Ce sera la première fois qu’elles pourront partager leurs expériences personnelles et faire entendre leur voix. Ceci fera écho à leurs expériences personnelles et à la façon dont, très souvent, leurs familles, les communautés et les professionnels ont refusé de les écouter.

Nous demandons à tous les organismes nationaux de coordination de la Marche Mondiale des Femmes de se joindre à l’action et de marquer ce jour permettant à cette lutte de devenir mondiale. Vous pouvez nous aider à cette date même, ainsi que lors de la semaine qui la précédera, en participant à sensibiliser à la question du MF et de la VBH. Vous pouvez organiser une minute de bruit, qui pourrait être littéralement un vrai bruit où les gens se filmeraient en train de faire du bruit pendant une minute, puis le publier sur You Tube, Facebook ou Tweeter.

Parlons haut et fort dans les médias sociaux pour un plus grand impact. Le 14 juillet nous pouvons inonder les réseaux sociaux pour exiger l’arrêt immédiat des mariages forcés et de la violence basée sur l’honneur.

Postons ce message sur twitter & facebook : Les crimes d’honneur sont la vraie honte. Arrêtez de tuer des femmes au nom de la culture ! Rejoignez l’action et sauvons la vie des femmes !