Les féministes en Inde : deux siècles de combats

samedi 28 juin 2014
par  Ruptures
popularité : 72%

Les féministes en Inde : deux siècles de combats

Samedi 18.01.2014 - France-Culture Concordance des temps de 10h à 11h

Les Français qui s’intéressent de près à l’évolution de l’Inde sont moins nombreux que les Britanniques, en conséquence très directe de la colonisation. Il n’empêche que l’essor économique et scientifique de ce pays a tourné vers lui les regards, chez nous, bien davantage depuis quelques temps. Et qu’en conséquence directe a grandi l’intérêt pour les équilibres et les déséquilibres de cette société qui nous paraît à tant d’égards si lointaine en dépit de la mondialisation. La situation qui y est faite aux femmes suscite en particulier sous l’effet de cette curiosité renouvelée une attention qui est ranimée de loin en loin par des nouvelles impressionnantes pour ne pas dire terrifiantes. Voici un peu plus d’un an, le viol collectif et les tortures qui ont causé la mort d’une jeune femme dans un autobus de New Dehli, ont frappé d’autant plus les esprits qu’ils ont provoqué une formidable vague de protestation et de solidarité parmi la classe urbaine moyenne. Le procès des criminels a été retentissant. La chaîne de télévision NDTV a affiché en boucle sur l’écran : « En Inde une femme est violée toutes les 22 minutes ». Si bien que l’on a vu surgir ici en France un intérêt inédit non seulement pour l’histoire dans ce pays d’une subordination atavique d’un sexe à l’autre, mais pour la vaillance, l’énergie, les stratégies de celles qui depuis deux siècles ont conduit à tous risques un combat contre l’oppression. Le passé du féminisme en Inde, fort méconnu en France, est propre à éclairer ses avancées et ses faiblesses contemporaines. Martine van Woerkens, de l’École pratique des hautes études, s’est penchée sur ce sujet avec une compétence reconnue, et je l’ai priée de venir en traiter pour nous aider à restituer la profondeur temporelle sans laquelle la tragédie dont il s’agit risquerait de nous apparaître comme un fait divers difficile à déchiffrer.

Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Lecture d’un texte de Dina MEHTA, écrivaine et féministe indienne, dans « Grand angle », émission produite par Marie-Christine NAVARRO, diffusée sur France Culture le 7 décembre 1996.

- Lecture d’un texte du voyageur et philosophe français François BERNIER (1620-1688), dans « La matinée des autres », émission produite par Dominique ROUSSET, diffusée sur France Culture le 17 octobre 1989.

- Reportage d’Aurélie CHAMPAGNE dans la chambre des grands brûlés d’un hôpital gouvernemental de Bénarès, dans « Le vif du sujet », émission produite par Alexandre HÉRAUD, diffusée sur France Culture le 18 mars 2003.

- Interview de Lourdes LOUIS, professeur d’anglais dans le lycée français de Pondichéry, dans « Grand angle », émission produite par Carole PITHER, diffusée sur France culture le 24 juillet 1993.

- Interview de Phoolan DEVI (traduction de Rada SHARMA), dans les « Mardis du cinéma », émission produite par Marie-Christine NAVARRO, diffusée sur France Culture le 26 mars 1996.

Bibliographie :

- Martine VAN WOERKENS, Nous ne sommes pas des fleurs : deux siècles de combats féministes en Inde, Albin Michel, 2010.

- Catherine WEINBERGER-THOMAS, Cendres d’immortalité. La crémation des veuves en Inde, Seuil, 1996.

- Bénédicte MANIER, Quand les femmes auront disparu. L’élimination des filles en Inde et en Asie, la Découverte, 2006.

- VIRAMMA et Josiane et Jean-Luc RACINE, Une vie paria. Le rire des asservis en Inde du Sud, Plon-Éd. de l’Unesco, « Terre Humaine », 1994.

- Martine VAN WOERKENS, Le voyageur étranglé. L’Inde des Thugs, le colonialisme et l’imaginaire, Albin Michel, 1995.

Invité(s) :
Martine Van Woerkens


Navigation

Articles de la rubrique

  • Les féministes en Inde : deux siècles de combats