Campagne pour soutenir la maternité des Lilas

samedi 28 juin 2014
par  Ruptures
popularité : 48%

La campagne participative pour soutenir la maternité est en ligne.

Il est primordial de faire tourner à tous vos contacts et ce plusieurs fois pendant la campagne afin d’atteindre les 10 000 euros. Je vous fais suivre un petit mail type à faire tourner avec le lien. Tout est bon pour en parler autour de soi, facebook, twitter, mail collectif,

" La maternité des Lilas se bat depuis 4 ans pour survivre. D’ici moins de 3 mois, elle pourrait se retrouver en liquidation judiciaire si nous ne sommes pas entendus pas le gouvernement. Aussi, nous lançons une campagne participative afin de pouvoir financer nos actions à venir et nous faire conseiller sur la meilleurs stratégie à mettre en place. Nous devons démultiplier nos actions et tenter tout ce qui est en notre pouvoir.

Nous avons besoin du soutien de chacun. Alors si vous pouvez faire un geste même minime et/ou en parler autour de vous, vous nous aiderez à rendre ce combat possible !"

virginie gossez

pour touchepasauxbluets


Le projet

La maternité des Lilas se bat depuis 4 ans pour survivre.

Cet établissement défend depuis 50 ans les droits des femmes à disposer de leur corps à travers le droit à l’IVG d’une part mais aussi dans l’accompagnement de la naissance respectée et du choix d’accouchement.

L’avenir de la Maternité des Lilas se joue au 31 aout 2014 !

Le personnel de la Maternité des lilas, 150 salariés, est mobilisé depuis 4 ans au sein d’un collectif pour la reconstruction de la Maternité sur la commune des Lilas. Seule cette reconstruction assurera le respect du projet médical et la pérennité d’un établissement emblématique ancré dans le département de la Seine Saint Denis depuis cinquante ans. Après avoir entériné la reconstruction en septembre 2012, l’ARS (Agence Régionale de Santé d’IDF) est revenu sur sa décision en juin 2013.

A ce jour, la situation est critique. La reconstruction n’ayant pas vu le jour malgré la lutte exemplaire menée par le personnel, la direction, assurée par le groupe hospitalier "Diaconesses- Croix St Simon" (GHDSS, privé non lucratif) depuis janvier 2013, a annoncé aux personnels le 12 mai 2014, qu’elle dénonçait la convention qui la liait à la Maternité des Lilas au 31 en août 2014.

Si aucune solution n’est trouvée pour la reconstruction, si l’ARS ne permet par à la maternité de continuer de vivre autrement, c’est la liquidation judiciaire et la fermeture de la Maternité des Lilas qui sera actée à cette date. Pourtant d’autres possibilités existent et nous devons nous battre pour les faire entendre !

Le sort de la maternité des Lilas dépend de décisions politiques en plus haut lieu, le dossier n’est maintenant plus chez la ministre des affaires sociales mais sur le bureau du Président de la République . Le personnel, malmené de façon inhumaine, est éprouvé mais il reste, plus que jamais, combatif dans l’attente de cet arbitrage.

Il compte utiliser toutes les moyens de pression pour se faire entendre et faire pression sur la décision politique. La liquidation judiciaire ne doit pas être l’issue de ce combat, légalement il existe de nombreuses autres solutions et nous le ferons savoir grâce à vous !