Une liste féministe aux européennes : pourquoi pas ?

mercredi 2 avril 2014
par  Ruptures
popularité : 46%

Avec quelques féministes nous avons commencé à réfléchir aux moyens de peser dans la campagne des européennes.

Dans un contexte de reculs des droits des femmes et de précarité, il nous semble déterminant de faire entendre la voix des féministes dans les mois qui nous séparent du scrutin. L’actualité en Espagne comme le récent rejet du rapport Zuber montrent que les acquis sont fragiles.

Nous pensons qu’il pourrait être intéressant de poser la question de la constitution d’une liste féministe aux élections européennes. Des initiatives de ce type existent déjà dans quelques pays (Suède, Pologne, Royaume-Uni...). Cela nous permettrait de mobiliser autour de la liberté et de l’émancipation des femmes comme enjeux européens.

Vous trouverez ci-dessous une note présentant succinctement le projet, qui pour l’instant en est au stade du questionnement.

Nous organisons une réunion mercredi 2 avril, à la Maison des Associations du 14ème de Paris pour en discuter.

Si vous souhaitez être tenue informé-es des suites de ce projet, merci de vous inscrire vous-même sur le lien suivant

pour accéder au formulaire : http://www.emailmeform.com/builder/form/O8dg724bfHK6CZ0EfTzXm9ji

N.B. Parmi les personnes à l’initiative de ce projet : Anne-Cécile Mailfert, Annie Sugier, Caroline De Haas, Françoise Morvan, Françoise Picq, Julie Muret, Lucie Groussin, Magali De Haas, Marie Cervetti, Marie-Christine Lecomte, Martine Storti, Monique Dental, Sabine Salmon, Séverine Lemière.

Vous pouvez retrouver la tribune signée qu’elles ont publiée sur Médiapart ici : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-batailles-de-legalite/article/180314/quand-une-europe-garantie-sans-conservateurs

Une liste féministe aux européennes : pourquoi pas ?

Les militantes féministes que nous sommes ont toujours cherché à transformer la société. Depuis des décennies, nous utilisons des stratégies variées pour faire avancer l’égalité, affirmer les droits des femmes, résister lorsqu’ils sont attaqués : manifestations, pétitions, tribunes, manifestes, actions coup-de-poing, campagnes, interpellations des candidat-e-s aux diverses élections…

Si l’égalité entre les femmes et les hommes a progressé grâce à ces mobilisations, les signaux qui viennent aujourd’hui de différents pays européens et de l’Union européenne elle-même sont au rouge. Entre politiques d’austérité frappant de plein fouet les femmes, recul du droit à l’avortement - pour ne citer que ces exemples - la liberté, l’émancipation et l’autonomie des femmes sont remises en cause. En quelques mois, deux rapports favorables à l’égalité entre les femmes et les hommes, qui dénonçaient l’impact de l’austérité et les reculs sur le droit à l’avortement (rapports Estrela et Zuber) ont été rejetés par le Parlement européen, notamment à cause de l’abstention de député-es pourtant présumés progressistes.

Les droits des femmes sont un enjeu de civilisation et doivent être au coeur du projet politique européen. Les élections européennes de cette année doivent être un moment de mobilisation pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Puisque les conservateurs résistent, que les extrémistes religieux se mobilisent, soyons nombreuses et nombreux à réagir avec force pour faire entendre nos voix et défendre nos droits. Pour construire une Europe de progrès social, il est impératif de placer la question de l’égalité, de la liberté des femmes, de leur émancipation et de leurs droits au centre du projet européen.

Nous proposons donc à toutes celles et à tous ceux qui le souhaitent de réfléchir ensemble à mener une campagne à l’occasion des prochaines élections européennes. Constituer une liste féministe pourrait permettre de de rassembler les citoyennes et tous les citoyens européens partageant l’engagement pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous ne sommes pas isolé-e-s, nous sommes des millions. Déjà des initiatives existent dans d’autres pays : Suède, Pologne, Royaume-Uni, Allemagne etc… Nous pourrions ainsi participer, aux côtés de groupes féministes d’autres pays, à la construction d’un rapport de force favorable à l’égalité, un rapport de force capable de faire reculer les conservatismes, de créer une Europe des droits des femmes.

Vous souhaitez être tenu-e informé-e de ce projet et éventuellement participer à une campagne féministe pour les européennes ?

Inscrivez-vous via le formulaire ci-dessous : vous recevrez très vite des informations.

Pour recevoir les informations : http://bit.ly/1eNzLBG

N’hésitez pas à faire circuler ce message autour de vous !

Pour les francilien-nes

Une réunion d’échanges autour de ce projet est prévue à Paris

Mercredi 2 avril 2014 à 19h30

Maison des Associations du 14ème (22 Rue Deparcieux, 75014 Paris)

Pour participer, il suffit de l’indiquer dans le formulaire ci-dessus

A l’initiative de ce projet : Anne-Cécile Mailfert, Annie Sugier, Caroline De Haas, Françoise Morvan, Françoise Picq, Julie Muret, Lucie Groussin, Magali De Haas, Marie Cervetti, Marie-Christine Lecomte, Martine Storti, Monique Dental, Sabine Salmon, Séverine Lemière.

Vous pouvez retrouver la tribune signée qu’elles ont publiée sur Médiapart ici : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-batailles-de-legalite/article/180314/quand-une-europe-garantie-sans-conservateurs