Les droits des femmes en Espagne menacés gravement par la félonie d’une promesse électorale

mardi 31 décembre 2013
par  Ruptures
popularité : 33%

Le modèle espagnol des droits des femmes jusque-là exemplaire, en particulier sur les violences faites aux femmes, risque de régresser considérablement en ce qui concerne une des libertés fondamentales des femmes : l’accès à l’Interruption Volontaire de grossesse (IVG).

Le Réseau Féministe « Ruptures » appelle à participer au rassemblement initié par la CADAC, le Planning Familial de Paris, le Collectif Tenon et l’ANCIC le 27 décembre à 13 H. devant l’Ambassade d’Espagne à Paris contre le projet de loi en Espagne supprimant l’avortement.

Nous soutenons les femmes et les féministes espagnoles qui se voient menacés par un recul criminel de leurs droits dicté par un gouvernement aux ordres d’un lobby religieux. Partout en Europe et dans le monde, nous constatons la collusion des lobbys religieux de tous horizons qui s’allient pour nier, voire renier les droits acquis par les femmes au cours de longues et douloureuses années de luttes.

Nous appelons à la mobilisation contre ces doctrines rétrogrades, perfides et patriarcales qui émanent des groupes les plus réactionnaires ici et partout ailleurs.

Nous devons lutter contre tous les reculs des droits fondamentaux des femmes qui portent atteinte à la liberté de leurs droits fondamentaux. Nous exigeons une harmonisation des droits à l’IVG pour les femmes en Europe et dans le monde afin que le droit le plus avancé devienne le droit de toutes.

Nous serons partie prenante de toutes les actions et mobilisations à venir qui seront organisées pour y parvenir.

Paris, le 24 décembre 2013.

Contact Monique Dental Tél : 01 42 23 78 15 courriel : monique.dental@orange.fr