Dix ans de conflits dans l’hôtellerie parisienne

jeudi 11 juillet 2013
par  Ruptures
popularité : 4%

Brochure du réseau Stop précarité, juillet 2013

Dix ans de conflits dans l’hôtellerie parisienne

Frottez, Frottez ! Frottez, frottez ! Ces cris ponctués au son du tam-tam et des casseroles perturbent désormais de temps à autre les halls de grands hôtels parisiens…

De la grève d’un an des femmes de chambre de la société Arcade - démarrée en mars 2002 - à celles des femmes des sociétés Harmony, Sin et Stes, Deca France, en 2010-12, les mêmes mots d’ordre et revendications sont continuellement réapparus : Sous-traitance = Maltraitance, Baisse des cadences, Paiement intégral des heures effectuées, Egalité de statut entre tous les salariés, Intégration chez le donneur d’ordre des salarié(e)s de la sous-traitance…

Il est important de faire connaître ces revendications, ainsi que les avancées, les acquis et les victoires de ces mouvements devenus légendaires.

PDF - 89.5 ko

Navigation

Articles de la rubrique

  • Dix ans de conflits dans l’hôtellerie parisienne