Ateliers co-organisés par le Réseau Féministe « Ruptures » dans le cadre des 2èmes Rencontres d’été de Féministes en Mouvements (FEM)

samedi 21 juillet 2012
par  Ruptures
popularité : 65%

Ateliers co-organisés par le Réseau Féministe « Ruptures »

Dans le cadre des 2ème Rencontres d’été de Féministes en Mouvements (FEM) qui se tiendront les 7 et 8 juillet prochain à l’Université d’Evry (91)

Samedi 7 juillet 2012 de 13 H. 30 à 15 H. :

« Féminisme, Genre et genre et développement soutenable : repères historiques, enjeux et perspectives » co-organisé avec l’Association Adéquations

Cet atelier-formation vise à informer et former aux enjeux croisés du développement soutenable, du féminisme et de l’approche de genre.

Les intervenantes feront une rétrospective et une analyse des mobilisations des associations de femmes et féministes et de leurs contributions à la mise en question du modèle de

développement, depuis le Sommet de la Terre à Rio sur l’environnement et le développement en 1992 jusqu’à la Conférence « Rio + 20 » de juin 2012 sur le développement durable.

Les enjeux de l’économie verte, du changement climatique, l’approche par les droits, la participation des femmes à la gouvernance du développement durable seront débattus, à partir

notamment des positions du groupe d’associations « Genre et développement soutenable ».

Projection prévue du film « La mondialisation, quelques mots que je sais d’elles ».

Samedi 7 juillet 2012 de 12 H. à 13 H. 30 :

« La Convention CEDAW : enjeux pour les droits des femmes en France, dans le monde, dans les pays du monde arabe » » co-organisé avec la CLEF.

La Convention des Nations Unies pour l’élimination de toutes les discriminations envers les femmes, ratifiée par la France, il y a près de 30 ans, est une véritable charte des droits universels des femmes, en particulier de l’égalité entre les femmes et les hommes. Comment est-elle mise en œuvre par les Etats-parties ? Seront abordés le rôle du Comité des experts qui examinent les rapports des gouvernements, la situation des droits des femmes, les rapports alternatifs des ONG ainsi que les différentes initiatives prévues à l’agenda.