mardi 21 mars 2017
par  Ruptures

Dans le cadre du 8 mars, journée internationale de

Dans le cadre du 8 mars, journée internationale de lutte des femmes

Rencontre-débat :
« AUTONOMIE POUR LES FEMMES IMMIGREES-ETRANGERES ! »

Mardi 21 Mars 2017 de 19h00 à 21h30
Mairie du 12 ème arrondissement
130 Avenue Daumesnil 75012 Paris
Organisée par les associations : Africa 93, Femmes Migrantes Debout !
Maison des Femmes de Montreuil, Femmes Solidaires, Réseau Féministe « Ruptures »

LES FEMMES IMMIGRÉES-ÉTRANGÈRES REVENDIQUENT L’ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES ET LEUR DROIT A VIVRE LIBRES ET DIGNES
Les lois actuelles garantissent-elles pour des femmes étrangères venues dans le cadre du regroupement familial
L’ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES, L’AUTONOMIE, LA LIBERTÉ D’ACTION, LA DIGNITÉ ?
Les femmes immigrées sont-elle libres légalement de quitter leur mari violent ?
Quelles sont les conséquences sur leur titre de séjour ?
En cas de violences conjugales, ont-elles les mêmes droits que les autres femmes en France ?
Quelle liberté pour les femmes étrangères ?
Venues dans le cadre du regroupement familial, les femmes étrangères reçoivent un titre de séjour DÉPENDANT de celui de leur époux. Elles n’ont droit à aucun titre en leur nom propre. La principale conséquence pour elles, c’est leur dépendance absolue d’un point de vue légal, vis-à-vis de leur conjoint. CECI EST INACCEPTABLE !
Les conséquences de cette dépendance sont multiples au plan légal, financier, moral, physique et psychologique.
Quelle égalité devant la loi pour les femmes étrangères dans le couple ?
Les conjoints peuvent demander le divorce ou la répudiation dans le pays d’origine sans en informer leurs épouses.
Cette possibilité légale -reconnue par le droit français- place les hommes en situation de pouvoir exorbitant.
Les femmes étrangères n’ont-elles pas droit à l’égalité devant la loi vis-à-vis de leur époux ?
Au moment du renouvellement de leur titre de séjour, la préfecture exige la présence de l’époux. Or, en cas de violences conjugales, c’est le dilemme pour elles : subir les violences pour obtenir le renouvellement du titre de séjour, ou porter plainte contre leur conjoint violent au risque du non-renouvellement du fait de son absence à la préfecture. Ce sont les accords bilatéraux, le plus souvent défavorables aux femmes étrangères, conclus entre l’État d’origine et l’État français qui contribuent à maintenir cette situation de dépendance juridique.
Nous, femmes d’associations féministes vivant en France, dénonçons cette situation !
Nous revendiquons une nouvelle loi garantissant aux femmes étrangères le droit à vivre libres et autonomes !
NOUS EXIGEONS :
-  L’égalité des droits entre les hommes et les femmes, donc un titre de séjour garanti, en leur nom propre ; autonome, avec autorisation de travailler ;
- L’égalité des droits entre les femmes françaises et les femmes immigrées ;
- Une citoyenneté pleine et entière sans discrimination.

Contacts : monique.dental@orange.fr ; aminashabou@yahoo.fr
18 H.30 : Accueil
19 H.00 : Présentation de la soirée, Monique Dental, Réseau Féministe « Ruptures »
19 H.10 : Accueil de Mme Catherine Barrati-Elbaz, maire du 12ème
19 H.15 : Cadre et contexte : Mimouna Hadjam, association Africa 93. Présentation du film :
« Migrantes et autonomes » de Amila Arouali et Anne Galland
19 H.45 : Témoignages de femmes migrantes
20 H.00 : L’état actuel des lois et leurs conséquences sur la non-autonomie des
femmes migrantes : Maître Jessica Chevalier
20 H.15 : Expériences du terrain : Sabine Salmon, association Femmes Solidaires
20 H.30 : Débat avec le public
21 H.00 : Conclusion : propositions des associations
21 H.10 : Intermède musical : Groupe Slam ô féminin !
21 H.35 : Pot de l’amitié

Exposition : affiches et photos des mobilisations des femmes immigrées et françaises pour
autonomie des femmes migrantes depuis les années 70


Articles les plus récents

mardi 7 mars 2017
par  Ruptures

8 Mars - Journée internationale de luttes pour les droits des femmes

8 mars
Journée internationale de luttes pour les droits des femmes
Pour Paris
15 h place de la République
15h-15h30 : des ateliers sur la place pour débattre des revendications.
Un atelier de self-défense animé par Alerta Feminista (non mixte)
15h30-15h40 : on fait du bruit : casseroles, (...)

dimanche 19 février 2017
par  Ruptures

Bulletin n°381 - Février 2017

1. Les associations en mouvement
Collectif d’associations féministes : soirée-débat « Le voilement des fillettes : risque majeur pour leur développement cognitif et social »
Collectif d’associations féministes : « Appel à une mobilisation européenne pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe » (...)

lundi 13 février 2017
par  Ruptures

Soutien à Pinar Selek

La persécution politico-judiciaire de notre collègue et amie féministe Pinar Selek s’est encore aggravée avec la décision de la Cour de Cassation de Turquie d’annuler son acquittement de 2014. Le procureur a requis la prison à perpétuité.
Une pétition a été lancée par son éditrice, Liana Levi. Elle peut (...)

lundi 30 janvier 2017
par  Ruptures

Women’s March Sisters, Paris le 21 janvier 2017, en solidarité avec les américaines

Déclaration de Monique Dental pour le « Réseau Féministe Ruptures »
Women’s March Sisters, Paris le 21 janvier 2017, en solidarité avec les américaines
Avec les femmes américaines qui se mobilisent pour dénoncer les dérives de Donald Trump, nous partageons les inquiétudes qui naissent au lendemain de (...)

mercredi 18 janvier 2017
par  Ruptures

Marche unitaire en solidarité avec les femmes américaines

En solidarité avec les féministes américaines qui manifesteront le même jour à Washington, le Réseau Féministe « Ruptures » est signataire de l’appel pour participer à la marche unitaire samedi 21 janvier 2017 à 14 H. RV devant le Mur de la Paix. ​
Appel du 21 janvier 2017
Le 21 janvier 2017, au (...)